Skip to content
Search
Filtres génériques
Termes exacts
Chercher dans
Pages
Syllabus
Evénements
Actualités
Réseaux & partenaires
Témoignages
Offres d

CHIMIE PARISTECH,
L’ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DE CHIMIE DE PARIS

Recherche partenariale

Accueil  »  Entreprise & innovation  »  Recherche partenariale

Le rayonnement de Chimie ParisTech repose sur un pôle de recherche extrêmement dynamique qui conduit une activité de recherche pluridisciplinaire au meilleur niveau académique sur le plan national et international.

La structure de recherche de l’école propose une recherche innovante et intégrée, de l’amont à l’aval et des fondamentaux aux applications, en couvrant les grands domaines de la chimie d’aujourd’hui (énergies, ressources, santé...). Elle évolue en forte interaction avec le monde industriel ce qui lui permet d’inscrire ses travaux de recherche dans un modèle partenarial de valorisation à long terme. Ces partenariats ont aussi pour objectif d’initier des transferts technologiques et constituent ainsi un pilier fort pour le développement de la politique d’innovation de l’école.

Les chaires d’enseignement et/ou de recherche

Ces partenariats, en lien direct avec des enjeux socio-économiques forts, reposent généralement sur des modèles de co-financement partagé par des entreprises et des institutions publiques.

Ces modèles s’appuient sur des instruments de partenariats comme les chaires d'enseignement et/ou de recherche permettant l’établissement d’une coopération durable.

Ces instruments ont pour objectif de faire évoluer la recherche scientifique et le métier d'ingénieur face aux nouveaux défis sociétaux. L’idée est de partager approches complémentaires autour de thèmes de recherche innovants.

Chimie Paristech est partie prenante de deux chaires :

La chaire ParisTech « Ingénierie nucléaire »
La chaire « Mines urbaines » - ParisTech et Eco-systèmes

Les Labcoms

Chimie ParisTech propose d’autres outils partenariaux comme les Laboratoires Communs de Recherche (Labcom), ces structures permettent, à travers la collaboration entre une équipe de recherche et une entreprise, de renforcer une expertise particulière en s’appuyant sur la complémentarité des approches.

Elles présentent plusieurs avantages. D’une part, les équipes académiques ont l’opportunité d’inscrire leurs travaux de recherche dans un modèle de valorisation à long terme ; et d’autre part les entreprises peuvent s’appuyer sur des ressources supplémentaires ; en particulier concernant la recherche amont, pour le développement de leur politique d’innovation.

Ces labcoms permettent d’initier un certain nombre de transferts technologiques vers le développement de produits innovants sur des marchés clés.

Thèse CIFRE

Le dispositif Cifre - Conventions industrielles de formation par la recherche - subventionne toute entreprise de droit français qui embauche un doctorant pour le placer au cœur d'une collaboration de recherche avec un laboratoire public. Les travaux aboutissent à la soutenance d'une thèse en trois ans.

Les Cifre sont financées par le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation qui en a confié la mise en œuvre à l'ANRT. Cette dernière verse à l’entreprise une subvention annuelle pendant 3 ans pour l’embauche d’un doctorant qui effectue sa thèse dans le cadre d’un contrat de travail, CDI ou CDD de 36 mois.  Les coûts restants à la charge de l’entreprise concernant son salaire peuvent être éligibles au Crédit Impôt Recherche (CIR).

Sur la centaine de thèses en cours à Chimie Paristech, près de 25 % sont financées par des entreprises et industriels.

En savoir plus sur les études doctorales
En savoir plus sur le dispositif CIFRE

Dépôt de brevets

Les enseignants chercheurs déposent régulièrement des brevets dans le cadre de leurs recherches via le CNRS ou PSL ainsi que dans le cadre des laboratoires communs de recherche ou des chaires de recherche.

A titre d’exemple, on peut citer :

  • Pour le labcom Biotech Dental :  F. Prima et S. Delannoy ;  « Ternary Ti-Zr-O alloys, methods for producing same and associated utilizations thereof » ; Brevet EP 17202971(2017).
  • Pour la chaire Mines Urbaines :  F. Rousseau, O. Lesage, J. Cramer, F. Prima, D. Morvan ;  « Méthode d’extraction et de récupération sélective des éléments contenus dans des minerais naturels ou urbains » par électrochimie multi phases à haute température assistée par plasma de puissance » ; Brevet PCT/FR2016/372412 (2016)

En savoir plus

Scroll To Top