Skip to content
Search
Filtres génériques
Termes exacts
Chercher dans
Pages
Syllabus
Evénements
Actualités
Réseaux & partenaires
Témoignages
Offres d

CHIMIE PARISTECH,
L’ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DE CHIMIE DE PARIS

Les implantations

Accueil  »  L’école  »  Les implantations

Au niveau national

Paris

Chimie ParisTech occupe un corps de bâtiment unique construit en 1920, financée par la Ville de Paris et l’Université de Paris. L’essentiel des enseignants chercheurs de Chimie ParisTech effectuent leur recherche au sein de l’école ce qui permet une interaction forte « étudiants/enseignants-chercheurs et chercheurs », et « formation/recherche ».

Ce bâtiment parisien accueille l’ensemble des activités de formation du cycle ingénieur et deux laboratoires de recherche :

IPGG et le Musée du Louvres

Des équipes de recherche sont amenées à travailler sur des sites extérieurs compte tenu de leur appartenance à plusieurs réseaux. C’est ainsi le cas pour deux équipes de l’IRCP.

Des chercheurs de l’équipe Procédés Plasmas, Microsystèmes (2PM) participent aux activités de l’Institut Pierre-Gilles de Gennes (IPGG) autour de la microfluidique. L’institut inauguré en 2016, a été lauréat des Investissements d'Avenir (Équipex et Labex PSL).

Des membres de l’équipe Physico-Chimie des Matériaux Témoin de l’Histoire (PCMTH) mènent une partie de leur activité de recherche au Musée du Louvre dans le cadre du projet AGLAÉ. Il s’agit d’un accélérateur de particules qui se trouve sous le musée et permet d’étudier la composition et l’origine d’objets historiques à la valeur inestimable sans endommager ni altérer, le cœur des œuvres d’art.

En savoir plus

Palaiseau

Le laboratoire Institut photovoltaïque d’ile de France se trouve quant à lui à Palaiseau. Créé en juin 2018, l’UMR IPVF s’inscrit dans l’Institut Photovoltaïque d’Ile de France, un des Instituts de la Transition Energétique (ITE) sélectionné par le Plan d’Investissement d’Avenir. Coordonnée par un enseignant chercheur de Chimie ParisTech, cette UMR compte des chercheurs du CNRS, de l’Ecole polytechnique, Air Liquide, EDF et Total. Son rôle dans l’ITE IPVF est de porter la recherche fondamentale sur les compétences clés de ce domaine.

En savoir plus

A l’international

Grâce à une coopération étroite avec le CNRS, Chimie ParisTech participe à 2 laboratoires internationaux associés (LIA) qui marquent des liens très étroits entre les équipes de recherche.

  • LIA –  IrMaCaR – Iron and Manganese Catalyzed Reactions avec l’université Ludwig Maximilians de Munich, Allemagne.
  • LIA – SMOLAB – Small Molecule Lab ; avec l’université de Kyoto, Japon.

En savoir plus 

En sus des accords d’échange et de double-diplôme concernant le cycle ingénieur, Chimie ParisTech est partie prenante de plusieurs écoles d’ingénieurs à l’international :

  • Chimie Pekin est le fruit d’un partenariat entre la Beijing University of Chemical Technology (BUCT) et des écoles membres de la Fédération Gay-Lussac (FGL), il est co-dirigé par un membre de Chimie Paristech.
  • Des enseignants chercheurs de l’école donnent des cours à Institut franco-chinois de l’énergie nucléaire (IFCEN) et à ICARE (Sino-European Institute for Clean And Renewable Energy).
Scroll To Top