Johanne Ling, lauréate du Prix Jeunes Talents L’Oréal-Unesco pour les femmes et la science 2020

1 octobre 2020
johanne-ling

Pour cette édition 2020, Johanne Ling  fait partie des chercheuses d’exception de la nouvelle promotion de scientifiques sélectionnées pour la France par le programme L’Oréal-UNESCO ” Pour les Femmes et la Science”.

 

Johanne Ling a très récemment soutenu sa thèse de doctorat intitulée Nouvelles perspectives pour le développement de réactions catalytiques de cycloadditions et Utilisation de l’électrosynthèse dans des réactions multi-composantes oxydantes” sous la direction du Dr Maxime Vitale, au sein de l’équipe “Catalysis, Synthesis of Biomolecules and Sustainable Development Team (CSB2D)” du laboratoire Institute of Chemistry for Life and Health Sciences (i-CLeHS) de Chimie ParisTech – PSL et de l’école doctorale de Chimie Moléculaire de Paris-Centre Sorbonne Université.

20200828-FWIS-LING-JOHANNE-0028-SQUARE

©Fondation L’Oréal Johanne Ling

Développer des méthodes innovantes pour une synthèse plus verte. Dans les grandes lignes, le projet doctoral de Johanne Ling vise à développer des outils de synthèse de molécules plus propres, plus économiques et plus responsables. Tous ses travaux sont basés sur le principe de catalyse : un catalyseur est une espèce qui va activer des composés chimiques leur permettant ainsi de réagir ensemble.

Johanne explique :

“Plus précisément, mes recherches s’appuient sur des réactions de cycloadditions qui, au lieu de greffer les fragments d’une molécule les uns après les autres, consistent à fusionner des petites molécules pour obtenir une structure plus grande et plus complexe d’un coup. Cela permet de produire moins de déchets et c’est souvent plus efficace que le processus classique de synthèse”.

Concrètement, ces nouvelles méthodes pourraient être employées dans la production de molécules chimiques notamment dans les industries pharmaceutiques ou agroalimentaires. Dans le cadre des médicaments par exemple, elles permettraient de trouver des molécules intéressantes plus vite et à moindres coûts.

 

Par la suite, dans le cadre de son projet de post-doctorat , Johanne Ling travaillera à l’Université Libre de Bruxelles sur un projet plus orienté vers les procédés et la fabrication à grande échelle de molécules d’intérêt.

Découvrez la Bourse L’Oréal-UNESCO du programme « Pour les Femmes et la Science »  remise en partenariat avec l’Académie des sciences et la Commission nationale française pour l’UNESCO.

Découvrez les lauréates PSL de la bourse L’Oréal-UNESCO – Prix Jeunes Talents France 2020.